Vous êtes ici : Accueil » fr » Blog » Informations » Nature, faune et flore » Les geckos

Les geckos

Faune de Thaïlande


Toutes les versions de cet article :

agrandir

Le Gecko gecko (Gecko tokay), et le gecko géant de Nouvelle-Calédonie (Rhacodactylus leachianus) peuvent atteindre près de trente-cinq centimètres.
Le Gecko des maisons à queue plate (Hemidactylus platyurus) envahit toutes les bâtiments et contribue à éliminer les moustiques et autres insectes.
Le gecko volant de Birmanie (Ptychozoon lionotum) est présent à l’ouest de la province Kanchanaburi.

Les Geckos

Le nom vernaculaire Gecko, comma celui de l’infra-ordre Gekkota et de la famille Gekkonidae, proviennent du malais gekoq . Gekoq est une onomatopée correspondant au cri d’une espèce indonésienne. En thaï on l’appelle, tukkae (ตุ๊กแก), en raison de son cri. Les Gekkota comptent plus de huit cents espèces de lézards.

Gecko à Kanchanaburi

Un confusion est faite souvent entre « gecko » désignant l’infra-ordre et les reptiles du genre Gekko d’une part et de la seule l’espèce Gekko gecko (le Gecko tokay) d’autre part.
Les geckos sont des lézards, terme qui regroupe en réalité de nombreux squamates [1].

Le Gecko tokay

Gecko tokay

Ce reptile est très courant en Thaïlande et dans toute l’Asie du Sud-Est.
Le Gecko tokay est nocturne ou crépusculaire. Il vit, généralement, entre dix et vingt ans, [2]. Il est plutôt massif, doté d’une grosse tête à la mâchoire puissante, et peut mesurer jusqu’à trente-cinq centimètres pour les plus grands spécimens. Sa pupille forme une fine fente verticale qui s’élargit la nuit pour devenir presque circulaire, comme celle des chats et des vipères.
Les couleurs varient selon ses humeurs, mais il est, généralement, gris bleuté avec des points blancs et rouges régulièrement espacés, et des excroissances.

Description

Le gecko surveille le digicode des bureaux de Safarine

Le Gecko gecko est un reptile nocturne moyen, gris bleuté avec des points blancs et rouges régulièrement espacés, et des excroissances. C’est un animal plutôt massif, doté d’une grosse tête à la mâchoire puissante. Il peut mesurer jusqu’à trente-cinq centimètres.
Sa peau d’aspect granuleuse est douce au toucher. Les jeunes diffèrent des adultes par la présence d’anneaux blancs et noirs à l’extrémité de la queue.
Sa tête, très massive, est dotée de puissantes mâchoires laissant un douloureux souvenir en cas de morsure. Ses grands yeux ronds, à la pupille verticale, sont dorés et dénudés de paupières comme la majorité des geckos.

Dimorphisme sexuel

Gecko tokay

Les mâles sont plus colorés et plus imposants que les femelles. La base de la queue du mâle est plus large en raison de la présence de deux hémipénis [3]. Les pores fémoraux [4], beaucoup plus visibles chez les mâles, forment un "V" et sont situés juste au-dessus du cloaque.
Ce dimorphisme sexuel n’est visible que lorsque le gecko a atteint un certain âge. Il semblerait également que seuls les mâles peuvent émettre un cri.

Alimentation

Gecko léopard mangeant une souris

Essentiellement insectivore, le gecko tokay mange avec gloutonnerie les insectes et acariens de toutes sortes. Mais il ne répugne pas à manger de petits mammifères, des oisillons, plus rarement des restes de repas.
Lors de la période de mue, le gecko mange souvent sa vieille peau qui lui apporte beaucoup de vitamines.

Le chant du Gecko tokay

Le tokay mâle produit des sons étranges dont un qui fait songer aux deux phonèmes “to kè." à l’origine de son nom.
Le tokay possède trois sortes de cris différentes : un cri d’appel, en général avant de partir chasser, ; un cri de détresse puissant lorsqu’il est dérangé ; un cri associé à la période de reproduction. Une série de sept est exceptionnelle. Les Thaïlandais pense qu’un nombre impair au delà de quatre, sept tout particulièrement porte bonheur à ceux qui l’entendent.
Une autre croyance, encore très présente en Thaïlande, prescrit de ne pas quitter la maison si un tokay pousse son cris alors que vous vous apprêtez à partir. Le lézard vous avertirait que quelque chose de mauvais risque de vous guette dehors.

Acculé ou mal manipulé, il n’hésite pas à mordre avec force. Sa morsure est très douloureuse.

Classification

Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Reptilia
Ordre Squamata
Infra-ordre Gekkota
Famille Gekkonidae
Sous-famille Gekkoninae
Genre Gekko
Nom binominal : Gekko gecko

Le gecko des maisons

Gecko des maisons à queue plate

Gecko des maisons à queue plate - Hemidactylus platyurus - จิ้งจก - ching chok est une espèce de gecko arboricole, nocturne et insectivore de la sous-famille des geckoninés.
Cette espèce était précédemment classée comme Cosymbotus platyurus.
Le ching chok pullule en Thaïlande où il envahit immanquablement les habitations.

Description

Le gecko des maisons a un petit corps plat, une tête courte et une queue sans épine. En moyenne, le corps mesure huit centimètres de long.Le corps adulte peut aller jusqu’à douze centimètres . sa couleur varie de brun très clair à brun foncé.
La langue est courte mais peut s’étirer. La peau est assez fine. Le corps est généralement blanc ou noir. Il est capable de s’adapter pour se fondre dans l’environnement. Ses pieds collants l’aident à grimper au plafond.
Habite habituellement dans des maisons. Il peut vivre de cinq à dix ans environ.
La régénération de la queue, lorsqu’il la perd prend environ deux à six semaines suivant la taille de la queue manquante. La femelle pond deux œufs à la fois, d’une largeur d’environ cinq à neuf millimètres et de six à dix millimètres de longueur. Elle les incube pendant cinquante à soixante-cinq jours . Lorsque les petits quittent l’œuf, ils mesurent environ cinq centimètres . Les œufs sont blancs, le corps est articulé.

Classification

Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Reptilia
Ordre Squamata
Infra-ordre Gekkota
Famille Gekkonidae
Sous-famille Gekkoninae
Genre Hemidactylus
Nom binominal : Hemidactylus platyurus / (Schneider, 1792)

Le gecko volant de Birmanie

Gecko volant de Birmanie - Ptychozoon liontum

Les gecko volants de Birmanie (Ptychozoon lionotum), tukkae bin hang foen - ตุ๊กแกบินหางเฟิน [5] sont présent à l’ouest de la province Kanchanaburi. Ces lézards arboricoles et nocturnes peuvent planer, tout au moins amortir leur chute grâce à leurs membranes latérale.

Classification

Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Sous-classe Lepidosauria
Ordre Squamata
Sous-ordre Sauria
Infra-ordre Gekkota
Famille Gekkonidae
Genre Ptychozoon
Nom binominal
Ptychozoon lionotum

Autres geckos présents en Thaïlande

Quelques geckos parmi les dizaines d’espèces de Thaïlande.

Ptychozoon kulhi
Hemidactylus frnatus
Gioniurasarus lichenfelderi
Gekko badenii - ulikovski

[1Les squamates (Squamata, du latin squama, « écaille ») ou saurophidiens (« lézards/serpents »), des reptiles à écailles, sont un vaste ordre ui comprend tous les lézards (au sens large), les serpents et les amphisbènes (absents d’Asie ?). Cet ordre regroupe les reptiles qui changent régulièrement de peau et muent par lambeaux).

[2Contrairement à une idée répandue, la longévité d’un animal n’est pas systématiquement liée à sa taille

Quelques exemples


Cigale : quelques semaines pour l’adulte (et entre 5 et 17 ans sous terre)
Hérisson : 10 ans en théorie, 2 ans en pratique (à cause des routes)
Hamster : 2 à 4 ans
Souris : 2 à 4 ans
Rat : 3 à 5 ans
Gerbille : 4 à 6 ans
Cochon d’Inde : 5 à 7 ans
Poule : 5 à 18 ans
Caméléon : 6 à 7 ans
Loup : 6 à 8 ans en liberté, 15 à 20 ans en captivité
Lion : 7 à 12 ans (mâle) et 14 à 20 ans (femelle) en liberté, 30 ans en captivité
Lapin : 10 à 12 ans
Petit perroquet : 10 à 15 ans
Vipère : 12 à 18 ans
Iguane : 12 ans
Marsouin : 13 ans
Chien : 15 ans
Lynx : 15 ans
Aigle : 15 à 20 ans

Chat : 15 à 20 ans
Couleuvre : 15 à 25 ans
Panda : 18 à 20 ans et (environ 30 ans en captivité)
Vache : 20 ans
Cochon : 20 ans
Chinchilla : 18 à 22 ans
Dauphin commun : 25 ans
Python : 20 à 25 ans
Cheval : 20 à 30 ans
Pingouin : 20 à 30 ans
Chèvre : 35 ans
Baleine pilote : 40 à 60 ans
Grand dauphin : 45 ans (mâle), 55 ans (femelle) en liberté, 20 ans en captivité
Perroquet : 40 à 100 ans
Éléphant : 50 ans en liberté, 80 ans en captivité
Orque : 50 ans (mâle), 100 ans (femelle)
Baleine bleue : 80 ans
Tortue Géante : 150 ans
Baleine australe : 200 ans

[3L’ hémipénis est l’un des deux organes sexuels des mâles de l’ordre des squamates (serpents, lézards et amphisbènes).
Les deux hémipénis, au repos, sont invaginés à l’intérieur d’une gaine dans la portion intérieure de la queue (produisant un renflement chez le tokay). Ces organes copulateurs pairs et symétriques sont dévaginés au moment de l’accouplement. La dévagination est dûe à afflux de sang dans un tissu érectile semblable à celui du pénis des mammifères. Chez certains grands lézards (des varans par exemple) les hémipénis sont partiellement calcifiés.
Les hémipénis possèdent à leur surface, une ornementation complexe constituée d’épines kératinisées, d’alvéoles dont les bords peuvent être lisses ou crénelés et de tubérosités qui semblent faciliter le maintien de l’organe introduit dans la fente cloacale de la femelle lors de l’accouplement. Chez certaines espèces, les épines forment de petits crochets qui vont se placer à l’intérieur des voies génitales de la femelle, arrimant les sexes. Si le couple est dérangé, la femelle tracte le mâle par l’hémipénis en se déplaçant pour trouver un meilleur abri.
Il existe chez la femelle deux hémiclitoris, analogues des hémipénis.

[4Les pores fémoraux sont une série d’orifices sur la face intérieure des cuisses de certains lézards et des amphisbènes. Ce sont une série de petits creux suivant une ligne d’écailles, qui libèrent les phéromones produites par une glande, ces phéromones attirent les partenaires sexuels ou servant à marquer le territoire. Selon les espèces, seuls les mâles possèdent ces pores ou les deux sexes en sont munis, ceux des mâles étant plus larges.

[5Littéralement gecko volant à queue en fougère (ptéridophytes )