Vous êtes ici : Accueil » fr » Blog » Informations » Nature, faune et flore » Le chat siamois

Le chat siamois

Animaux domestiques de Thaïlande


Toutes les versions de cet article :

agrandir

Le chat siamois - แมวไทย (maeo thai) - est la race de chat originaire de Thaïlande, l’ancien Siam, la plus connue dans le monde.
En Thaïlande il est considéré comme portant bonheur. Il est souvent appelé วิเชียรมาศ (wichian mat) [1] dans une enceinte du temple.

Histoire

L’origine de ce chat est d’incertaine, probablement en Asie du Sud-Est. Le chat siamois pourrait descendre des chats sacrés des temples de Siam  [2]. Les chats siamois figurent sur des manuscrit en khoi datés de 1350, retrouvés à Ayutthaya, l’ancienne capitale du Siam.

Description

En Europe, les premiers chats siamois furent montrés à l’exposition de Londres de 1871. En 1884, le consul anglais de Bangkok, Owen Gould, offrit à sa sœur un couple de chats siamois appelés ผู้ (Phu - male) et มีย (Mia - femelle).
Le chat siamois original présente une tête ronde, son corps est robuste et sa musculature athlétique. Les pattes sont fines et avec des postérieures légèrement plus hautes que les antérieures et des petits pieds ovales. La queue est assez longue et, en forme de fouet. L’extrémité est pointue.

Le chat siamois a un port de tête élégant. Sa taille est moyenne. Le crâne et le front sont plats ou légèrement arrondis. Le nez peut être droit ou faiblement convexe. Les yeux d’un bleu profond, en amandes sont inclinés vers le nez. Les oreilles larges à la base sont placées bas sur les côtés du crâne. Les moustaches sont en partie dirigées vers le bas.
La fourrure courte, près du corps est lustrée. Elle est fine et soyeuse. Son corps est blanc crème, ses extrémités tête, pattes et queue, sont colorées [3].

On distingue de nombreuses variétés de chats siamois : chocolate point (chocolat au lait), blue point, red point, lilac point, seal point, cream point, ... Il existe encore des chats siamois tabby point, c’est-à-dire dont les points sont tigrés.

À la naissance, le chat siamois est d’une teinte claire unie. Après dix jours apparaissent les parties plus foncées sur les parties du corps les moins chaudes, la coloration est complète en quelques mois.
En Thaïlande le chat doit présenter neuf taches marron foncé sur le corps, y compris les quatre pattes, le bout des deux oreilles, le bout de la queue, le nez et les organes génitaux. Quand il est encore petit, les points ne sont pas très grands. Le corps est de couleur crème. Mais les taches grandissent avec l’âge jusqu’à ce que tout soit presque brun. La race pure doit avoir les yeux bleus brillants.
Le chat siamois est très proche de son propriétaire. C’est un chat affectueux et intelligent. Il répond dès qu’on le sollicite, il apprend vite à distinguer ce qui est permis de ce qui est interdit. Il a tendance à suivre son propriétaire. On lui apprend facilement à marcher avec une laisse et on peut l’emmener partout ; contrairement à beaucoup d’autres chats, il a un attachement à son maître plutôt qu’à un territoire, ce que l’on désigne souvent par l’expression chats-chiens. Le chat siamois apprécie beaucoup les enfants avec lesquels il est très doux.

Caractéristiques

Espèce Chat (Felis silvestris catus)
Région d’origine la Thaïlande
Silhouette longiligne, svelte et musclée
Taille de moyenne à grande
Poids de 2 à 6 kg
Poil court et collé au corps
Robe colour point [4], toutes les couleurs acceptées
Tête : la face est triangulaire
Yeux en amandes, toujours bleus
Oreilles grandes, ouvertes et placées bas
Queue longue et fine

Le Livre Officiel des Origines Félines

Le LOOF [5] reconnait le chat siamois et le chat thaï en tant que deux races distinctes, quoique très proches.
Le chat siamois
Le chat siamois idéal est un chat svelte et raffiné, avec des lignes longues et effilées, très souple, mais fort et musclé.
Il est en excellente condition physique, sans être gros.
Le corps est long, tubulaire, ferme. L’ossature est fine, la musculature bien développée, mais élégante (comme celle d’un nageur).
La queue est longue et fine, s’effilant jusqu’à un bout très fin ; elle contribue à l’impression de longueur du chat.
Les pattes sont longues, les postérieures plus que les antérieures. Les pieds sont petits, délicats et ovales.
Le cou doit être long et gracieux, non rentré dans les épaules.
Le chat siamois doit être parfaitement équilibré : il ne peut pas présenter une seule caractéristique extrême, toutes les parties doivent être en parfaite harmonie.
De taille moyenne, la tête forme un triangle aussi ouvert que possible, les oreilles, très grandes, la prolongeant en ligne droite. Les yeux bien espacés sont en amande, de taille moyenne, de forme orientale, placés bien en biais, le coin externe de l’œil se trouvant environ au milieu de l’oreille. Le crâne est plat ou légèrement arrondi. Le profil est parfaitement droit ; on tolère une très légère modification d’angle convexe au-dessus des yeux. Le menton est en ligne avec le bout du nez. Les joues sont plates, des bajoues sont autorisées chez les mâles adultes. La robe, très courte, ne doit pas dépasser l’épaisseur d’un doigt. Elle est fine, brillante et très couchée (la combinaison du siamois avec un balinais ou un mandarin donne une texture plus longue et de moins bonne qualité).

Le chat thaï
Le chat thaï est l’ancêtre de nos chats siamois actuels, auxquels il ne doit lui ressembler en aucune façon.
De taille moyenne, le chat thaï doit rester rustique, comme le chat siamois de nos grands mères
- Tête : la tête est triangulaire, avec des angles arrondis, de taille et forme moyennes mais en proportion avec le corps. Les joues sont assez fortes, mais avec une légère accentuation chez le mâle par rapport à la femelle. Le profil n’est pas droit ; il doit y avoir une légère dénivellation et le nez n’est pas court. Le menton doit être fort. Le front est modérément bombé.
- Cou : l’encolure est moyenne mais ferme, sans trop d’élégance.
- Oreilles : les oreilles sont larges à la base et se terminent en arrondi. L’espace entre les deux oreilles doit être assez large. L’implantation de la base de l’oreille est basse.
- Yeux : les yeux sont en forme de citron arrondi. Ils se placent dans l’alignement des oreilles. La couleur est le bleu uniquement ; on préférera la couleur la plus dense possible, mais on acceptera des variantes entre le bleu pâle et le bleu foncé.
- Corps : le corps est ferme, montrant une force musculaire bien développée, mais élégant. La cage thoracique est arrondie.
- Pattes : moyennes et bien musclées.
- Pieds : ovales et compacts.
- Queue : longue et effilée au bout, mais épaisse à la base.
- Texture : la texture est courte, mais épaisse et couchée.
- Couleur : la couleur des points doit être dense, avec une robe le plus pâle possible

Autres espèces de chats thaïlandais

- le khao mani ;
- le khorat


[1Ce terme désigne un diamant avec des fils d’or à l’intérieur ou bien des éclairs dorés.

[2Leur nom viendrait de cette ancienne appellation de la Thaïlande  : Siam.

[3Sauf chez les sujets très foncés qui peuvent avoir un peu de coloration sur le dos, ce que l’on appelle une robe colourpoint ou point.

[4Colour point  : coloration spécifique sur le bout des pattes, la queue et le visage.

[5LOOF : fédération pour la gestion du Livre Officiel des Origines Félines