Ayutthaya
Sur la route de Kanchanaburi

Beaucoup de voyageurs, disposant d’un temps suffisants, veulent découvrir le Nord et le Sud.
Safarine a spécialement étudié une forme de transfert permettant de visiter des sites intermédiaires de façon optimale.
Sur la route qui relie Kanchanaburi à Chiang Mai, ou sur le trajet Bangkok - Kanchanaburi, Ayutthaya est une étape non seulement possible mais riche en sites pour ceux qui veulent connaitre l’histoire du Siam et de la Thaïlande.
Voici résumé les sites intéressants de cette province.

Statue de Bouddha - Ayuthhaya

Au confluent du fleuve Chao Phraya, le principal cours d’eau du pays, et de la rivière Pa Sak, Ayutthaya [1] est une ville très importante du fait de son rôle de capitale siamoise [2] pendant quatre siècles.
La ville de Ayutthaya, posséde des ruines des monuments nombreux et superbes, vestiges de l’ancienne capitale.
Au sud, se dresse le palais royal de Bang Pa-in entouré de jardins magnifiques. Le palais est en parfait état de conservation.

Ruine du Palais royal - Ayutthaya

Fondée en 1350 par le Roi Uthong, la cité historique de Ayutthaya, fut la capitale des siamois pendant 417 ans et reste aujourd’hui une attraction touristique incontournabe. De nombreux vestiges de cette époque peuvent être visités dans la cité lorsque les thaïlandais durent migrer du nord vers le sud sous la pression de leurs voisins.
Trente-trois rois et plusieurs dynasties se sont succédées avant le saccage de la ville par les Birmans en 1767, qui la vit alors détruite et abandonnée, tomber en ruine.
Le Parc historique de Phra Nakhon Si Ayutthaya qui regroupe les ruines proches de la ville actuelle, a été déclaré Patrimoine Mondial par l’UNESCO en 1991, en reconnaissance de son importance historique et culturelle, .

Carte du parc historique de Ayutthaya

Centres d’intérêt en ville

Le centre d’études historiques de Ayutthaya

Sur Rochana Road, ce centre est dédié à l’étude de Ayutthaya. Son musée présente les reconstitutions de la cité historique.
Un service d’information et une bibliothèque dotée de matériaux historiques sur Ayutthaya sont disponibles.
Ouvert tous les jours de 9 h à 16 h 30 min et de 9 h à 17 h les jours fériés.

Le musée national de Sam Phraya

se trouve en face de l’enceinte de la ville sur Rochana Road, le musée abrite des statues antiques de Bouddha en bronze, des bas-reliefs et des oeœuvres d’art de cinq-cents ans ainsi que des antiquités locales.
Ouvert tous les jours sauf les lundis, mardis et jours fériés, de 9 h à 16 h.

Musee national Chao Sam Phraya - Ayuthaya

Les forts et forteresses autour de la ville
Les forts le long de l’enceinte de la cité et les forteresses extérieures telles qu’indiqués par les archives sont Pom Mahachai, Pom Phet, Pom Ho Ratchakhru, Pom Chidkop, Pom Champaphon et Pom Yai.
Ils sont en général situés aux confluents des cours d’eau.

Palais et édifices
Trois palais furent construits à Ayutthaya : le Grand Palais, le Palais Chankasem ou Palais de Devant et le Wang Lang ou Palais de Derrière.

Le Grand Palais

Aujourd’hui appelé le "Vieux Palais", cette résidence occupée par tous les rois était situé près du mur d’enceinte. Les principaux édifices sur le site du Grand Palais sont :

  • Le Pavillon Banyong Rattanat. Ce bâtiment à quadruple pignon est situé sur une île au milieu d’un bassin situé derrière le Grand Palais.
  • Le Pavillon Chakkrawat Phaichayon. Cet édifice à triple pignon est situé à l’intérieur de l’enceinte est de la cité, face au Grand Palais. Il était utilisé pour observer des processions et des exercices militaires.
  • Le Pavillon Sanphet Prasat. Cet édifice, sur le même modèle que le Pavillon Wihan Somdet, était utilisé par le roi pour accueillir visiteurs et délégations de l’étranger.
  • Le Pavillon Suriyat Amarin. Bâtiment en grès et briques à quadruple pignon, proche de l’enceinte de la cité située en bord de fleuve. Il était utilisé pour observer les processions de barges royales.
  • Le Pavillon Trimuk. Situé derrière le Pavillon Sanphet Prasat, le pavillon Trimuk semble avoir servi de résidence aux épouses du roi. Il possède un majestueux jardin.
  • Le Pavillon Wihan Somdet. Le Pavillon est décoré de feuilles d’or et est entouré par un cloître. Il était utilisé pour diverses cérémonies royales dont le couronnement.
  • Le Wat Phra Si Sanphet. À l’origine utilisé comme chapelle royale. L’ensemble assez vaste qui compose ce temple comporte trois grands chedi. Cet alignement de chedi est devenu le symbole du style Ayutthaya.
    Wat Phra Si Sanphet - Ayutthaya
  • Le Wihan Phra Mongkhon Bophit. Phra Mongkhon Bophit est une grande statue de Bouddha en bronze, à l’origine elle était conservée à l’extérieur et à l’est du Grand Palais elle a été ensuite transférée à l’ouest puis abrité.
    En 1767, lors du saccage de Ayutthaya, le bâtiment et le bronze furent sérieusement endommagés par les incendies ; l’ensemble rénové n’est pas décoré avec autant de finesse qu’à l’origine. Le terrain nu à l’est du Wihan était à l’époque la place royale (Sanam Luang) où se déroulaient les cérémonies de crémations royales.
    Wihan Mangkhon Bophit - Ayutthaya
  • Wat Phraram. Ce monastère situé à l’est et en dehors du site du Grand Palais jouxte un bassin. Le Roi Ramesuan le fit construire à l’endroit où eu lieu la cérémonie de crémation du Roi U Thong. Le jardin public Phra Ram occupe aujourd’hui cet emplacement.
    Wat Phra Ram - Ayutthaya

Le Wat Mahathat

Bouddha Wat Mahatat

En face du côté est du Grand Palais, à proximité du pont Pa Than, le Wat Mahatha (วัดมหาธาตุ) fut construit durant le règne du Roi Borom Rachathirat Ier. Le temple était la résidence du Patriarche Suprême, le chef des moines bouddhistes thaïlandais. Le temple est censé avoir été construit au cours du 14e siècle (la première période de Ayutthaya).

Le Wat Ratchaburana

Wat Ratchanaburana -Ayutthaya

Le Wat Ratchaburana (วัดราชบูรณะ) est situé près du pont Pa Than, à l’opposé du Wat Mahathat. Le Roi Borom Rachathirat II, ordonna en 1424, la construction de deux chedi sur le site crémation de ses deux frères aînés Chao Ai et Chao Yi qui avaient perdu la vie dans un combat à dos d’éléphant. Les deux frères s’étaient battus à mort dans un duel pour la succession royale de leur père Intha Racha (อินทราชา).
Plus tard, il fit ajouter un vihan pour y implanter un monastère.

Le Somdet Phra Srinagarindra Park

Parc public Somdet Phra Srinagarindra - Ayutthaya

Situé sur U Thong Road au sud-ouest de la ville, le Suan Somdet (สวนสมเด็จ) un grand jardin public où on peut trouver diverses plantes mentionnées dans la littérature thaï.
Ouvert de 8 h à 16 h tous les jours.

Le Chankasem ou palais du devant

Chankasem - Ayuttaya

Ce palais sur les bords de la rivière Pasak fut construit par le Roi Maha Thammaracha, qui régna sur Ayutthaya au XVIIème siècle, pour servir de résidence à son fils. Comme d’autres ruines, il fut détruit en 1767 par les Birmans puis abandonné. Au milieu du XIXème siècle, le Roi Rama IV le fit reconstruire pour y séjourner pendant ses visites à Ayutthaya. Les sites les plus intéressants sont :

  • Les remparts et la Porte de la ville
    Il s’agit de constructions plus récentes ordonnées par le Roi Rama IV. Les fondations d’origine ont depuis été découvertes et indiquent que l’enceinte était en fait beaucoup plus large.
  • Phlapphla Chaturamuk
    Ce pavillon en bois à quadruple pignon se trouve au voisinage est de la porte du palais. Il servait de résidence au Roi Rama IV lors de ses visites à Ayutthaya.
  • Le Pavillon Phiman Rattaya
    Il s’agit d’un ensemble de bâtiments au cœur du site du Grand Palais, utilisés un temps comme bureaux du gouvernement.
  • La Tour Phisai Sanyalak
    Tour Phisai Sanyalak

    Il s’agit d’une tour de quatre étages située sur le côté ouest du Grand Palais. Bâti sous le règne du Roi Narai, puis détruit durant la deuxième chute de Ayutthaya, il fut reconstruit par le Roi Rama IV comme observatoire. Aujourd’hui musée national, Ce palais présente des collections de porcelaine, d’armes, de statues du Bouddha, des sculptures, de tablettes votives de différentes époques et des effets personnels de Rama IV. Il est ouvert tous les jours de 9 h à 16 h sauf les lundis, mardis et jours fériés.

Le Wat Senasanaram

Cet ancien monastère de Wat Sua se trouve derrière le Palais Chankasem. L’intérêt du site consiste en deux statues de Bouddha : Phra Samphuttha Muni, représentation principale, conservée dans l’ubosot et Phra In Plaeng, conservée dans le wihan. Les deux statues ont été prises à Vientiane.

Le Wat Suwandaram Ratchaworawihan

Il s’agit d’un monastère situé à l’intérieur du complexe royal, au sud-ouest du fort Pom Phet. Appelé Wat Thong à l’origine, ce temple a été agrandi et restauré à plusieurs reprises durant la dynastie Chakri. Les fresques supérieures de l’ubosot illustrent le rassemblement des divinités alors que les fresques inférieures décrivent les épisodes de la vie du Bouddha.

Le Wang Lang ou le palais de derrière

À l’ouest des remparts de la cité, ce palais était à l’origine un jardin royal doté d’un seul bâtiment résidentiel. Le Roi Maha Thammaracha y fit construire de nouveaux bâtiments et l’ensemble devint le palais du Roi Ekathosarot. Par la suite, ce palais devint la résidence de membres de la famille royale.

Le chedi Phra Si Suriyothai

Chedi Phra Si Suriyothai

Ce monument, situé dans la partie ouest de Ko Mueang (Île de la Cité), commémore la première héroïne thaï de l’histoire. Suriyothai était l’épouse du Roi Maha Chakkraphat. En 1548, celui-ci partit repousser une invasion birmane. Engagé dans un combat à dos d’éléphant, le Roi se retrouva en difficultés et Suriyothai, en tenue de guerrier, guida son éléphant jusqu’au chef des birmans qui la transperça avec sa pavillonebarde. Le Roi fit incinérer la reine en un lieu baptisé « Wat Suanluang Sopsawan ». Sous le règne de Rama IV, des recherches permirent d’identifier le site exact du Wat Suanluang Sopsawan, occupé par un stupa déchiqueté. Le site fut rebaptisé Chedi Phra Si Suriyothai et fut restauré en 1990 le chedi.

Le Wat Lokkaya sutharam

Ce monastère est contigu au Wat Worachettharam. Il comporte une grande satue de Bouddha couché, en briques revêtues de stuc. Il est long de 29 mètres. On pense que les ruines des larges piliers hexagonaux appartenaient à l’ubosot .

Le Bouddha couché du Wat Lokaya Sutharam

Le Wat Kasattrathirat Worawihan

Ce monastère est situé à l’extérieur de Ko Mueang, à l’opposé du Chedi Phra Si Suriyothai sur la rive du fleuve Chao Phraya. Un prang [3] se trouve au centre du monastère.

Le Wat Chai Watthanaram

Wat Chai Watthanaram - Ayutthaya

Situé de l’autre côté du fleuve Chao Praya, à l’ouest de l’île de la Cité, le Wat Chai Watthanaram (วัดไชยวัฒนาราม) fut construit par le Roi Prasat Thong en 1630 en hommage à la mère du roi. Situé sur les rives du Chao Phraya, sa construction a probablement duré près de vingt. Il est construit dans un style d’influence khmère avec un stupa principal et plusieurs stupas plus modestes le long de la galerie. Il est possible de s’y rendre en bateau depuis le Palais Chankasem.

Le Wat Phutthaisawan

Ce monastère se trouve sur la rive sud opposée à Ko Mueang, là où le Roi U Thong établit la cité. Le principal intérêt du site est une statue de Bouddha des débuts de la période Ayutthaya.

Le Mou Ban Protuket

Ban Protuket - Ayutthaya

Le Village Portugais se trouve à Samphao Lom, sur la rive ouest du fleuve Chao Phraya au sud de la cité. Les Portugais furent les premiers Européens à commercer avec le royaume de Ayutthaya. Il ont envoye une mission diplomatique à la Cour du Roi Ramathibodi II dès 1511. Des soldats volontaires vinrent du Portugal pour renforcer les rangs de l’armée de Ayutthaya accompagnés de missionnaires chrétiens. Ils s’installèrent sur ce site. Les vestiges de l’église dominicaine de San Petro ainsi que des objets tels que des pipes, des pièces de monnaie et des objets religieux y ont été retrouvés.

Le Wat Phukhao Thong

Situé à 2 kilomètres au nord-est du Grand Palais, ce monastère fut construit en 1387 sous le règne du Roi Ramesuan.

Le pavillon et le kraal des éléphants

Kraal royal des éléphant - Ayutthaya

Le pavillon et le kraal sont situés à quatre kilomètres de la cité le long de l’autoroute 309. Le kraal est formé d’une palissade circulaire en teck et d’un mur en terre ajouté en 1957. Ce corral servait au dressage des éléphants sauvages pour le combat sous le regard du Roi et d’autres spectateurs. Du pavillon, le Roi disposait d’un point de vue idéal.

Le Wat Na Phramen

Situé sur les rives du Khlong Sabua, face au Grand Palais, ce temple d’âge indéterminé est caractéristique du style thaïlandais très ancien. La principale statue du Bouddha, en tenue royale, et celle plus petite en pierre noire située dans le wihan sont dignes d’un grand intérêt.

Le Wat Kudidao

Situé en face de la gare, ce vieux monastère est doté de superbes décorations artistiques malgré leur mauvais état.

Le Wat Samanakot

À proximité du Wat Kudidao, l’intérêt principal de ce temple ancien est un grand prang d’aspect inhabituel. Des archéologues pensent qu’il est inspiré du Chedi Chet Yot à Chiang Mai.

Le Wat Yai Chai Mongkhon ou Wat Chao Phraya Thai

Le Bouddha couché du Wat Yai Chai Mongkon

Le Wat Yai Chai Mongkhon (วัดใหญ่ชัยมงคล) construit sous le règne du Roi U Thong se trouve au sud-est de la ville. Son grand chedi peut être aperçu de très loin. C’est le Roi Naresuan qui ordonna la construction de ce chedi pour célébrer sa victoire, à dos d’éléphant, sur les Birmans.

Wat Yai Chai Mongkol - Ayutthaya

Le Wat Phananchoeng

La principale statue du wihan, Phrachao Phananchoeng, fut réalisée en 1325. Cette statue de Bouddha en stuc dans la posture de soumission aux démons est particulièrement révéré par les habitants de la province.

Bouddha en or , Wat Phanan Choeng, Ayutthaya

Le village japonais

Cet ancien quartier pour les japonais expatriés ou autres visiteurs venus du Japon est situé à 1,5 kilomètres du Wat Phananchoeng à Ko Rien.

Le Prasat Nakhon Luang

Sur la rive est de la rivière Pa Sak, cet édifice servait de résidence royale lors de voyages vers le sanctuaire des empreintes de pas du Bouddha et vers Lop Buri. On pense qu’il a été construit sous le règne du Roi Songtham, il fut agrandi par le Roi Prasat Thong.

Le Palais de Bang Pa-In

Pavillon flottant - Palais de Bang Pa In - Ayuttaya

Ce palais est situé 18 kilomètres au sud de Ayutthaya. Le site est ouvert tous les jours de 8 h 30 min à 16 h. À l’origine, Bang Pa-In était une île fluviale. Le Roi Prasat Thong (1630-1655) fit construire un palais sur un lac au milieu de l’île pour y servir de refuge royal. Ce lieu fut dès lors utilisé par chaque souverain de Ayutthaya. Toutefois, lorsque la capitale fut déplacée à Bangkok, le palais resta inutilisé pendant 80 ans.

Pavillon flottant - Palais de Bang Pa In - Ayuttaya

Le Roi Rama IV (1851-1868) fit renaître l’endroit en y construisant une maison. Son fils, Rama V (1868-1910) aimait profondément ce lieu, y séjournant tous les ans. Il y fit construire le splendide ensemble qui peut être visité aujourd’hui. Les principaux édifices sont :

  • Le Hemmonthian Thewarat. Ce prang en pierre, de style khmer, est situé sous un banian, le long du cours d’eau. Il a remplacé on vieux sanctuaire construit par les villageois.
  • Le Keng Phlapphla Praphat. Ce bâtiment de style chinois se dresse à l’intérieur du site royal.
    Entrée du pavillon chinois Palias de Bang Pa iIn
  • Le Pavillon de Witthunthassana. Ce pavillon, en forme de tour, est un édifice de trois étages avec un escalier en colimaçon. Rama V s’y rendait pour avoir un point de vue culminant sur les environs.
  • Le Pavillon Wehat Chamrun. Ce pavillon inspiré du style de la Chine Impériale est un cadeau au Roi Rama V de la part de la communauté des commerçants chinois de Bangkok.
    Pavillon de style chinois - Palais de Bang Pa In - Ayutthaya
  • Le Saphakhan Ratchaprayun. Ce bâtiment de deux étages sur la rive extérieure au palais fut construit par le Roi Rama V pour servir d’appartements aux gens de la Cour.
  • Le Anusawari Rachanuson. Le Roi Rama V fit bâtir ce mémorial en l’honneur de sa chère épouse et de trois de ses enfants décédés successivement au cours de l’année 1887.
  • Le Pavillon Warophat Phiman. Ce bâtiment de style européen abritait la salle du trône où le Roi recevait ses sujets et visiteurs. Dans cette salle se trouvent des peintures retraçant les événements historiques de la monarchie, les histoires de la littérature thaï de I-Nao et Phra Aphai Mani et de l’Épopée du Ramayana.
  • Le théâtre de Rama VI. Rama IV fit construire ce théâtre dans la résidence de son épouse.
  • Le Monument de la Reine Sunantha. Ce monument en marbre fut construit par le Roi Rama V afin d’y conserver les cendres de sa très chère épouse.
  • Le Phra Thinang Utthayan Phumisathian. L’édifice d’origine était en bois et comportait deux étages. Il ressemblait à une vaste datcha. Il a été détruit par un incendie au cours d’une restauration. Aujourd’hui, un bâtiment en béton sur le même modèle occupe l’emplacement.

Le Wat Niwet Thammaprawat

Sur une petite île du fleuve Chao Phraya, face au Palais Royal, le Roi Rama V demanda l’édification de ce temple bouddhiste dans un style néo-gothique européen avec des vitraux peints. Depuis le Palais de Bang Pa-In, les visiteurs peuvent rejoindre le monastère en empruntant une cabine treuillée manuellement.

Le Wat Chumphon Nikayaram

Ce monastère, situé face à la gare, fut fondé en 1632 par le Roi Prasat Thong puis restauré au milieu du XIXe siècle.

Le Bang Sai, Centre Royal des Arts et Métiers Traditionnels

Le Centre s’étend sur les vastes terrains de Bang Sai. Les paysans de Ayutthaya et d’autres provinces peuvent y suivre des formations dans les métiers et arts traditionnels. Le Centre donne aux visiteurs un aperçu de la façon dont les paysans des quatre grandes régions de Thaïlande vivent et travaillent quotidiennement et comment sont façonnés les produits de leur artisanat. Le Centre bénéficie du soutien du Programme de Promotion des Activités Complémentaires et Techniques Associées (SUPPORT) mis en place sous patronage royal en 1976. Les objets d’artisanat qui peuvent être observés ici consistent en différents types de vannerie, de fleurs artificielles, de soieries et de cotonnades, de batik, de sculptures sur bois, de petites poupées thaïlandaises faites à la main et de meubles. Il est possible d’acheter tous ces produits.
Ouvert tous les jours de 8 h 30 min à 16 h sauf le lundi.

Statue du roi Naresuan

Les fêtes et grands événements

La Foire des arts et métiers de Bang Sai - Fin janvier

Lors de cette foire qui se tient annuellement au Centre des Arts et Métiers Traditionnels sont présentés et vendus des objets issus du programme SUPPORT de S. M. la Reine. Des expositions et démonstrations d’artisanat local sont également organisées. L’animation de la foire est assurée par des spectacles de chansons et de danses folkloriques.

La Fête de Songkran - 13-15 avril

Songkhran à Ayutthaya

La fête de l’eau de Songkran correspond au Nouvel An thaïlandais traditionnel. Des batailles d’eau se déroulent dans un esprit bon enfant au cœur de la saison chaude. Des activités spécifiques sont organisées devant le Wihan Phra Mongkhon Bophit.

Le Bang Sai Loi Krathong - Novembre

Le Centre des Arts et Métiers de Bang Sai propose une soirée spéciale à l’occasion de la fête de Loi Krathong.
La conception et la réalisation de petits paniers flottants traditionnels ( krathong ) est une des principales traditions. Un concours de beauté, des démonstrations par des artisans, des expositions et le lâcher des krathong dans le fleuve complètent les cérémonies religieuses.

Notes

[1Ayutthaya avait pour nom complet Krungthep mahanakhon bawonthawarawadi si ayutthaya mahadilok phopnoppharatana ratchathani burirom. Ce nom était rarement mentionné dans sa forme complète ; le plus souvent Ayutthaya était appelé Krungthep mahanakhon ou Phra Nakhon, c’est-à-dire " la capitale ", comme Bangkok aujourd’hui.

[2Le Siam a pris le nom de Thaïlande pendant la dernière guerre.

[3

Prang du Wat Chai Wattanaram - Ayutthaya

Les prang sont des bâtiments représentant essentiellement le mont Meru, la montagne mythique considérée comme l’axe du monde dans les mythologies bouddhiste, jaïne, persane et principalement hindoue. En Thaïlande, les reliques de Bouddha étaient souvent logées dans une voûte dans ces structures. La cella au centre à l’intérieur du prang peut être consulté par un porche, situé à l’est. Avec l’architecture thaïlandaise, à Sukhothai ou Ayutthaya, on ne peut souvent accéder à la cella qu’en escaladant des escaliers. Au fil du temps, la cella a disparu dans certaines structures prang, et elle a été suggérée uniquement à l’extérieur par des niches (généralement dans les quatre directions cardinales importantes), où une image de Bouddha était placée. Dans l’architecture thaïlandaise, les images de Garuda, homme-oiseau fabuleux de la mythologie hindouiste puis bouddhiste, étaient souvent présentes à mi-chemin du prang dans quatre positions avant de disparaître de la structure.
Les prang de Ayutthaya ont été principalement construits avec des briques, puis recouvert de stuc.
La différence principale visible avec les prang construits par les Khmers est qu’ils diminuent progressivement de manière lisse, sans étapes clairement visibles.