Wat Mon de Sangkhlaburi
Aux confins de la province de Kanchanaburi

Le Wat Luang Po Uttama a été surnommé "Wat môn" en effet le wat a été construit en 1953 par Luang Po Uttama et les villageois môn et karen de Sangkhlaburi.

Wat Wang Wiwekaram...

Le temple est situé à Baan Wang Ka Lang dans le district de Sangkhlaburi à proximité de la frontière entre le Myanmar et la Thaïlande. Il se trouve à 220 kilomètres de la ville de Kanchanaburi.
Au tout début, cet emplacement fut occupé par un seul moine, Luang Po Uttama, dans un seul pavillon. Il fut immédiatement appelé Wat Luang Po Uttama par les habitants du district.

Baan Wang Ka Lang sur le lac Khao Laem

Trois rivières...

Le wat se trouve sur la colline Sam Prasob (สามประสบ trois rencontres) qui domine la jonction de trois rivières, la Song Kalia, la Bee Kli, la Run Tee.
En 1962, le wat a été reconnu sous le nom de Wat Wang Wiwekaram par le ministère des Affaires religieuses. Wat Wang Wiwekaram a été ainsi nommé d’après l’ancien nom du district, Wang Sangkhlaburi, qui est devenu plus tard Amphoe (district) Sangkhlaburi district en 1965.

Pont Uttamanuson, pont môn à Sangkhalaburi

Sangkhlaburi...

Le temple est à seulement six kilomètres du centre de Sangkhlaburi. Luang Po Uttama était très respecté parmi les Thaï, les Karen et les Môn (pour la plupart birmans) qui vivent aux alentours. Wat Wang Wiwekaram a été construit et décoré dans le style artistique birman. Le temple à proximité immédiate de la rivière où est exactement placée une statue de marbre de Bouddha appelée Luang Po Khao.
Un kilomètre plus loin est érigé le Chedi Buddhakaya de forme carrée dans lequel se trouve une relique de Bouddha.
Quelques boutiques de souvenirs vendent des denrées en provenance de Birmanie comme des pièces de soie faites à la main, de la poudre thanaka
 [1]
, et des objets en bois à prix d’aubaine.

Wat Wiwekaram - Sangkhlaburi

Festival annuel...

Chaque année,, en février, une fête pour l’anniversaire de Luang Po Uttama a lieu. La fête offre aux visiteurs des activités variées, des cérémonies religieuse, de boxe (môn et thaï), des spectacles culturels, des spectacles de danse karen, des spectacles de danse môn, etc.
Pendant ces fête, les habitants du village revêtent des habits traditionnels thaïlandais môn et font des offrandes de nourriture aux moines bouddhistes du temple.

Festival annuel - Wat Wang Wiwekaram

Tours Safarine...

Plusieurs tours de Safarine permettent de découvrir ce wat exeptionnel entouré de villages môn et karen :

  • ’Aventure’ (4 jours / 3 nuits) conçu spécialement pour les personnes en soif d’aventure et vous emmènera visiter des sites splendides et des points de vue impressionnants, pour une aventure inoubliable !
  • ’Détente’a été conçu pour faire apprécier l’essentiel des attractions touristiques de la région. Ce tour, par son rythme, est approprié aux personnes curieuses, exigeantes mais « relax », aimant prendre tout leur temps.
  • ’Aventure Ganeshapark’ (4 jours / 3 nuits - SG4) avec 1 jour et deux nuits au Ganeshapark (non inclus).
Chedi Bouddhakaya - Wat Wiwekaram

Notes

[1Le thanaka est une pâte blanc-jaune d’origine végétale couramment utilisée en Birmanie comme cosmétique pour couvrir le visage, les bras des femmes et des jeunes-filles, et un peu moins des hommes et des jeunes garçons. Son usage serait vieux de plus de 2000 ans. Il est aussi utilisé en Thaïlande, surtout dans les régions frontalière.

Fruits du Murraya paniculata

Il est fabriqué à partir du bois d’arbres abondants en Birmanie centrale les "arbres à thanaka" : ce sont les Rutacées Murraya et Limonia acidissima (Kawista, surnommés pommes à coque). Ils ne sont pas coupés avant 35 ans.
Voir l’article sur le Limonia acidissima

Bâtonnets de Murraya exotica